Archives de
Auteur : Aurélia

Salon : miser sur l’espace

Salon : miser sur l’espace

Une famille passe beaucoup de temps ensemble dans le salon. Je trouve que c’est l’un des espaces de vie les plus conviviaux d’une maison. La question de la gestion de l’espace est donc primordiale pour cette pièce afin que chacun puisse y circuler librement. Comment alors miser sur l’espace pour la mettre en valeur ?

Agrandissement d’une pièce avec les jeux de couleur

Pour donner la sensation d’avoir plus d’espace qu’il n’y en a en réalité, il est toujours possible de jouer avec les couleurs. Les spécialistes du home staging utilisent ce concept pour valoriser l’espace qu’ils ont à vendre en donnant l’illusion qu’il y a plus de m² disponible. En effet, en utilisant des teintes claires et froides, il est possible d’amener plus de luminosité et donc plus de sensation d’espace dans une pièce.

Utilisation de meuble bas

Avec des meubles qui n’occupent pas tout l’espace et qui dégagent le champ de vision, j’ai constaté dans certaines maisons et appartements de mes connaissances qu’il est facile d’obtenir l’illusion d’une plus grande espace. Choisissez des meubles bas avec des couleurs claires, et de léger contraste (doré, gris ou noir), et vous verrez que vous aurez gagné des m² visuellement.

Un coup de pouce pour la luminosité de la pièce

La luminosité a un impact important sur la sensation d’espace d’une pièce. Il est donc important de faire entrer la lumière dans la pièce. Et de préférence, mieux vaut opter pour la lumière naturelle. L’habillage des ouvertures compte aussi pour beaucoup dans cette optique d’amener de la lumière dans la pièce.

Les rideaux doivent être fins, de type voilage avec des accrochages simples pour ne pas attirer le regard dessus. Bien sûr comme la couleur de la voile du rideau compte beaucoup, il vaudrait mieux les choisir dans une teinte claire reflétant la lumière. Par exemple, un rideau blanc fait de tissu métallisé ferait parfaitement l’affaire.

Guide du home staging pour les nuls

Guide du home staging pour les nuls

Vous avez un bien immobilier à vendre mais vous ne voulez pas perdre de l’argent en embauchant des décorateurs d’intérieur ou des architectes d’intérieur qui vont vous coûter les yeux de la tête. Ce n’est plus le cas avec ce petit guide du home staging que je vous ai concocté dont les suggestions et les conseils sont loin d’être exhaustifs.

Une valorisation qui plaît à tous

Le but dans le home staging n’est pas de plaire à un petit groupe de personnes ni même au propriétaire du bien. Le but est de plaire à un grand nombre. Et c’est là que réside le secret du home staging. Plaire au grand nombre est le mot d’ordre pour que le maximum d’acheteur puisse se projeter assez rapidement dans le bien et avoir un coup de cœur. Il faudra pour cela mettre en valeur les vrais atouts de la maison qui ont été encombrés par les objets personnels au fil du temps. Par exemple, il peut s’agir de la cheminée, un joli parquet, etc.

Préférer la neutralité

La neutralité est la base même du home staging. Et l’avantage en ce moment est que la tendance moderne et contemporaine se tourne vers cette neutralité de l’habitat. Les couleurs, l’aménagement de l’intérieur, les meubles doivent être dépersonnalisés au maximum. Lorsque les futurs acquéreurs voient le bien, il ne faut pas qu’ils se sentent en train d’empiéter sur le bien d’autrui. Dans ce profil de neutralité, certaines couleurs seront privilégiées par rapport à d’autres. On préfèrera ainsi des couleurs plus sobres et plus modernes comme le gris ou le blanc.

Faire des réaménagements

Le mot d’ordre dans une maison est sa fonctionnalité. Et pour un acheteur, elle doit revêtir cette fonctionnalité pour qu’il puisse s’y projeter. Aussi, il est plus qu’important de réaménager les meubles, de désencombrer certains espaces ou encore d’enlever certains meubles qui risquent de gêner la circulation. Par exemple, à aucun moment les ouvertures ne doivent être bloquées car cela fera penser que la pièce est petite dans la conscience de l’acheteur.

3 moyens de redonner vie aux boîtes de conserve

3 moyens de redonner vie aux boîtes de conserve

Pourquoi jeter les boîtes de conserve ? Ce sont des boîtes en matériau durable qui peuvent être recyclées en objet de décoration originale et fonctionnelle. Je vous invite à découvrir ici et même d’apprendre trois moyens de faire revivre boîte de thon ou de maïs doux en jolie boîte de rangement hors du commun.

Un porte-couvert

Prenez une plaque de bois de la taille (ou un contreplaqué) de même dimension qu’un cahier grand format et d’une épaisseur d’environ 1,5 cm, une lanière de cuir de 25 cm coupée dans une vielle ceinture de femme ou autres, 6 boîtes de conserve de taille moyenne, de la peinture, des vis ou des clous de cordonnier.
Peignez aux couleurs de votre cuisine ou aux couleurs de votre choix la planche de bois et les conserves. Pour rendre cela plus facile je pense qu’il est préférable de mettre debout la planche, le côté le plus long en bas et percez et vissez-y les conserves, 3 d’un côté et 3 de l’autre. Ajoutez la lanière en guise de poignet sur le dessus de la planche et voilà un porte-couvert. Monsieur peut aussi en fabriquer en guise de porte-outils pour le garage.

Un photophore

Trouez les boîtes de conserve de manière à créer un joli dessin : étoiles, fleurs, simples trous irréguliers, lettres ou chiffres, etc. Peignez-les ensuite selon vos envies. Le mieux c’est de colorer l’intérieur avec une couleur vive comme le rouge écarlate ou le jaune. C’est très décoratif pour le jardin, la table à manger pour un diner en extérieur ou pendant un évènement comme le mariage.

Une jolie boîte de rangement

Pas une mais deux manières de fabriquer une boîte de rangement originale à partir de conserve vide. La première consiste à peindre les boîtes et de les recouvrir avec du papier cadeau, la seconde consiste à l’envelopper avec de la laine aux motifs attrayants.

Un potager DIY dans la cuisine

Un potager DIY dans la cuisine

Actuellement manger des aliments bio est devenu une tendance. Et quoi de plus bio que les aliments que nous cultivons nous-mêmes et dont nous savons ce que nous avons mis dedans. C’est le concept même du potager DIY dans la cuisine. Comment alors faire un potager dans cet espace qui la plupart du temps est déjà assez encombré ?

Sur quel support ?

Bien sûr pour des plantes comestibles en intérieur, il faudra prendre soin de leur contenant. Des pots rectangulaires sont les plus souvent utilisés en ce moment en matière de décoration et de DIY. Ils peuvent être disposés facilement en hauteur, que ce soit au niveau de la fenêtre, dehors sur le petit balcon ou encore dans un petit coin de votre table de travail. Mais chacun peut aussi bricoler son petit pot de fleurs avec ce qu’il a sous la main, des cubes fermés en bois, des sceaux en plastique, etc. Tout dépendra de la fibre créatrice du DIYer.

Quelles plantes pour commencer ?

Les fines herbes sont les plantes avec lesquelles les gens aiment commencer en matière de culture dans leur cuisine. Mais petit à petit, je pense qu’il est tout à fait faisable d’immigrer vers de véritables légumes. Il faudra seulement tenir compte de la saison et du milieu dans lequel vous voulez faire vivre la plante. Est-ce que vous voulez enfermer votre plante 365 jours par an dans votre cuisine, ou est-ce qu’elle verra quand même un peu de lumière du jour ?

La technologie au service du DIY

Pour les plus paresseuses, comme moi, qui veulent quand même faire un peu de DIY en cultivant ses propres fines herbes et pourquoi pas ses légumes, la société « Click and Grow » leur est venue en aide. Elle met à leur disposition un bac à plantes quasi-autonome, avec système d’éclairage et d’arrosage automatique. Le tout est facile à mettre en place. Et on peut cuisiner ce qu’on a planté, que demandez de plus en matière de DIY ?

Les détails à ne pas négliger pour réaliser la décoration d’une chambre d’ado

Les détails à ne pas négliger pour réaliser la décoration d’une chambre d’ado

Branlebas de combat quand les gosses atteignent leur puberté et passe de gentille frimousse obéissant en ado rebelle et désordonné. Première victime de leur transformation : leur chambre. Pour les filles, les posters de leurs chanteurs pop prennent la place des rideaux fleuris et les panoplies de vernis à ongles et de tout autre produit de beauté envahissent les tiroirs. Pour les garçons, bonjour articles de sport, jeux vidéo, et … les baskets qui ne sentent pas la rose. Mais comme l’adolescence est la meilleure période pour inculquer aux enfants l’amour du beau et le respect de l’ordre, je vous livre ici les conseils pour décorer convenablement les chambres de vos ados de manière à ce qu’eux-mêmes puissent apprécier la transformation de leur havre de paix.

Trouver le déco qui lui plaît

Je vous conseille de personnaliser la chambre de votre ado chéri(e) en fonction de son centre d’intérêt. Fan de foot, apprenti musicien, accro aux jeux, adepte de la technologie ou groupie d’une chanteuse, si votre enfant s’intéresse à un truc en particulier, laisser un peu de place pour son hobby pour qu’il ou elle puisse se sentir bien dans son univers. Fille ou garçon, ne lui imposez pas votre propre goût. Il y va de sa personnalité. Par contre, il faut le contraindre de manière ferme à ranger et à bien ordonner sa chambre.

Les meubles pour les ados

Une armoire pour les effets personnels : étiquetez les tiroirs pour que le gosse prenne l’habitude de ranger séparément pantalons et shorts, vêtements de haut, chaussettes et slips, chaussures, les articles de beauté et les petits objets. Si possible, offrez à votre adolescent un lit plus grand, peut-être rétractable ou superposé, pour qu’il puisse recevoir ses amis. Un espace pour les études est essentiel : bureau, place pour les livres, les cahiers et l’ordi, étagère de rangement, etc. Pour la décoration, je pense que la mode est au style urbain : des objets qui rappellent les grandes villes comme New-York, Miami, Londres. Choisissez des mobiliers funs et jeunes.